Toutes les actualités

Sweep, la startup montpelliéraine grandeur nature

Information mise à jour le 30/06/22

Cofondée par Rachel Delacour et Nicolas Raspal, la société propose aux entreprises tous les outils nécessaires pour réduire leur empreinte carbone. Elle vient de boucler un nouveau tour de table de 22 M$ en série A.

les fondateurs de sweep © sweep

les fondateurs de sweep © sweep

Les entreprises ont dû faire leur transition digitale. Elles vont maintenant devoir faire leur transition écologique. Sur ce constat, Rachel Delacour et Nicolas Raspal, les fondateurs de l’entreprise montpelliéraine We Are Cloud, créatrice de BIME Analytics, accompagnée par le BIC de Montpellier, ont donné naissance à Sweep.

Une plateforme Saas pour piloter les programmes climatiques

Cofondée avec Raphaël Gueller et Yannick Chaze, Sweep, basée elle aussi à Montpellier, a développé une plateforme Saas qui fournit aux entreprises tous les outils nécessaires au pilotage de leur programme climatique.

« Nous allons les aider à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ce qui passe par la mesure la plus précise et la plus exhaustive possible de leur empreinte carbone sur toute leur chaîne de valeur », explique Rachel Delacour.

Sweep leur permet ainsi de mettre en place des tableaux de bord, afin d’auditer de façon régulière l’évolution de leurs émissions de CO2 et d’engager des actions pour les réduire.

« Les entreprises doivent pouvoir piloter la réduction de leur empreinte carbone au quotidien, comme elles le font déjà pour la gestion de leur trésorerie. C’est aujourd’hui un prérequis », ajoute Rachel Delacour.

Rachel Delacour, figure de proue de la French Tech

Figure de proue de la French Tech, l’entrepreneuse est partie des travaux du GIEC sur l’élévation des températures. Or, les climatologues estiment que l'objectif fixé en 2015 lors de l'Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C sera hors d'atteinte si des mesures énergiques ne sont pas rapidement prises.

Les grandes entreprises adressées en priorité

Les grandes entreprises étant celles qui émettent le plus de gaz à effet de serre, Sweep a décidé de les adresser en priorité en ciblant immédiatement l’international.

« Les régulateurs arrivent et vont y aller très fort. Les grands groupes n'ont plus d'autre choix que de mettre le sujet de la réduction des émissions de CO2 à l’ordre du jour de leurs comités exécutifs », estime Rachel Delacour.

Une nouvelle levée de fonds

Forte de la certification B Corp, la société collabore déjà avec plusieurs grands groupes parmi lesquels figurent Questel et Mediawan. Après une première levée de fonds en amorçage de 5M$ en avril, la jeune société vient de boucler un nouveau tour de table de 22 M$ en série A, menée par Balderton Capital et ses premiers investisseurs (New Wave, La Famiglia et 2050) ont tous remis au pot « au maximum de leurs capacités », salue Rachel Delacour.

Sweep, une nouvelle pépite de Med Vallée
 
Il y a 1 commentaire sur cette page
Vive les startups">
Montpelliérain Il y a 1 mois

Vive les startups

Etonnant cet article, car Sweep est une agence de communication basée à Montpellier. Rien à voir avec cette start up ... Ou alors ils ont pris le même nom, ce qui serait peu judicieux.