Toutes les actualités

Présentation des 8 lauréats montpelliérains de "la Grande Fabrique de l'image" de France 2030

Information mise à jour le 31/05/23

L’Appel à projets « La Grande Fabrique de l’Image » du plan France 2030 a mis à l’honneur la Métropole de Montpellier avec pas moins de 8 projets sur les 68 lauréats en France.

Un soutien qui positionne le territoire au cœur de la dynamique que connait la filière des Industries culturelles et créatives (ICC). 

« Après la sélection de Montpellier pour accueillir l’IHU dédié aux maladies auto-immunes, avec pas moins de 20M€ dédiés, le territoire est une nouvelle fois au cœur du plan France 2030 avec le soutien de 8 projets sur notre territoire. Entreprises, écoles, associations, développent des projets ambitieux, dans un état d’esprit responsable, ouvert et constructif.

Autant de talents que la Métropole accompagne au quotidien et qui savent unir leurs forces pour s’engager vers des destins créatifs partagés. La Grande Fabrique de l’Image a permis d’afficher au grand jour cette dynamique locale éprouvée depuis quelques années, et qui bénéficie, aujourd’hui, avec l’annonce des lauréats, d’une nouvelle impulsion. », Michaël Delafosse.

La complémentarité d’expertise des acteurs, la fertilisation croisée intersectorielle, l’innovation technologique, la responsabilité entrepreneuriale et écologique mises en œuvre sur ce territoire sont autant d’atouts qui ont pu être intégrés aux candidatures à La Grande Fabrique de l’Image pour répondre à une demande industrielle croissante synonyme de créations d’emplois et de coopérations fructueuses.

La Métropole de Montpellier est très fière aujourd’hui de compter plusieurs lauréats dans chacune des catégories du dispositif :
  • Studios de tournage :
Pic Studio (Saint-Gély-du-Fesc-Fabrègues/Pérols)
France TV Studio (Vendargues)
  • Studios d’animation / VFX :
Mathematic (Montpellier)
The Yard (Montpellier)
  • Studio de jeux-vidéos
The Game Bakers
  • Formation de tournage
Travelling (Montpellier/Sète) 
  • Formation numérique
Audio Workshop (Montpellier)
Artfx (Montpellier)

L’Appel à projets (AAP) « La Grande Fabrique de l’Image » amplifie considérablement à l’échelle nationale l’ambition de la Métropole de Montpellier, qui agit au quotidien pour accompagner les acteurs ICC de son territoire à travers différentes actions : portage foncier et émergence d’un quartier dédié aux ICC (la Cité Créative), financement de la création (fonds d’aide 3M), soutien à la création d’entreprises (Montpellier Game Lab, future pépinière ICC et incubation thématique), structuration et animation de la filière (événement ICONIC, financement des associations de professionnels), etc.

Cette stratégie porte ces fruits car la filière ICC connaît une croissance marquée depuis plusieurs années, comptant aujourd’hui plus de 3 000 emplois au sein de près de 850 établissements.

L’Appel à projets « La Fabrique de l’Image »

Les perspectives de croissance du marché mondial de l’image animée (cinéma/audiovisuel, animation/VFX, jeu vidéo), tirées notamment par le développement des plateformes de diffusion, sont particulièrement optimistes pour les années à venir. Elles ouvrent de nouvelles opportunités, et impulsent une dynamique créative pour les acteurs des Industries Culturelles et Créatives (ICC).

La filière française des ICC doit prendre toute sa place dans cette évolution et l’AAP « la Grande Fabrique de l’Image », inscrit au plan France 2030  et porté par la Caisse des dépôts et consignations et le CNC, traduit cette volonté et vise à engager les acteurs nationaux dans un mouvement de modernisation des outils de production de contenus, pour doubler les capacités de production, double les diplômés et professionnels formés, réduire l’empreinte carbone et devenir pays leader de l’écoproduction. L’enjeu est le positionnement de la filière française au plan international qui lui permettra de préserver, voire renforcer, sa souveraineté culturelle, technologique, créative.
 
Avec le dispositif « La Grande Fabrique de l’Image », le développement des studios de tournage, des studios numériques, des moyens de production et des formations associées sont devenus des objectifs majeurs pour réinventer les outils de la création de demain dans l’aire montpelliéraine et inscrire le territoire sur la carte internationale des ICC.