Toutes les actualités

DigixArt Entertainment, le décollage

Information mise à jour le 13/10/21

Consolidé par son entrée au sein du groupe allemand Koch Media et le succès de Road 96, son dernier jeu vidéo, le studio montpelliérain écrit une nouvelle page de son histoire.

DigixArt Entertainment, le décollage @David Maugendre
DigixArt Entertainment passe à la vitesse supérieure. Créé en 2015 à Montpellier par Anne-Laure et Yoan Fanise, le studio de jeu vidéo change de dimension à la faveur de son rachat à 100 % par le groupe allemand Koch Media, filiale du géant suédois Embracer.
 
Cette opération a été bouclée peu de temps avant la sortie, le 16 août, de son tout dernier et troisième jeu vidéo : Road 96, un voyage au long cours, salué par la presse, dont Le Monde, et qui remporte depuis un énorme succès international, en particulier en Chine.
 
Disponible sur Nintendo Switch et PC, ce road trip, traduit en 11 langues, dont le Mandarin et le Cantonais, est plébiscité par les gamers. Sur Steam, une des principales plateformes de jeux vidéo, il est proche du maximum, avec 91 % d’évaluations très positives.


 
L’été de tous les succès pour DigixArt Entertainment, dont l’équipe est satisfaite du très bon départ de son dernier né.

« Nous l’avons quasiment entièrement réalisé à Montpellier, tant le graphisme comme les voix qui ont été enregistrées par des comédiens anglo-saxons au studio Audio Workshop », soulignent Anne-Laure et Yoan Fanise.

La musique a, quant à elle, été composée par sept artistes, dont le Montpelliérain Alexis Laugier.
 
L’arrivée de Koch Media, distributeur de Saints Row et du film oscarisé Parasite, offre au studio de nouvelles perspectives.

« Depuis que ce groupe a rejoint Embracer, il s’intéresse aux contenus et il veut en développer », expliquent Anne-Laure et Yoan Fanise.

D’où le rachat de DigixArt, dont les dirigeants restent en poste.

« Nous gardons notre liberté créative et notre personnalité artistique, tout en nous appuyant sur la puissance marketing de Koch Media », enchaîne le couple.

Résultat : DigixArt Entertainment se lance à présent dans la création non pas d’un, mais de deux nouveaux jeux, et il prévoit d’embaucher, pour porter son effectif d’une vingtaine à plus de 50 personnes d’ici quelques années. En outre, pas question pour Anne-Laure et Yoan Fanise de quitter Montpellier et son écosystème du jeu vidéo.

« Il est vraiment très complet. D’ailleurs, nous nous appuierons, dès que nous en aurons besoin, sur les infrastructures de l’Esma », disent-ils, avant d’ajouter :  « Et puis, si nous nous sommes lancés en 2015, c’est bien grâce au BIC de Montpellier. Sans lui et son accompagnement, nous n’aurions jamais osé. » Une réussite, une de plus.

Il y a 0 commentaire sur cette page